Imprégnée d’amour des mots, cette humble plume accorde les pluriels de nos existences et encre la Vie dans tout ce qu’elle sait être.

Dans ses histoires de choix, de sutures qui craquent et de rafistolage d’âme.
Dans ses audaces, ses sens contraires, et là où s’ébrèchent toutes les certitudes.

Suivez-là où elle narre le temps. Le temps perdu. Le temps suspendu…
Celui qu’on ne rattrape jamais et qui nous apprend tout.

Et quand elle narre la Terre, écoutez bien. C’est l’histoire d’un miracle, chuchotée par quelques astres…
Parce que tout commence dans les étoiles. Toujours.
Et que tout y finira.
Encore.

“Ces histoires empruntent mes mots.
Et tout le reste murmure dans les interlignes…”

Auteure de romans, nouvelles et poèmes de différents genres littéraires, Carole livre sa sensibilité et son regard sur la vie à travers des histoires de rencontres, de remises en question, de révélations, de résilience, parsemées de touches d’humour.

Elle offre ainsi des textes empreints d’émotions et d’amour sous toutes ses formes, qui, en filigrane, interrogent aussi notre monde, notre place d’être humain, et le sens de nos existences.

Biographie

Née en 1983 en région parisienne, Carole se destine initialement à une carrière scientifique en sciences de la terre et de l’environnement, avant qu’un aiguillage imprévu l’oriente en 2009 vers les soins infirmiers.

Animée d’une « bougeotte » certaine, les vents qui la poussent décident bien souvent de son lieu d’habitation du moment, et lui ont déjà valu de parcourir les quatre coins de notre beau pays et de quelques autres.

Passionnée et curieuse, la cause écologique chevillée au corps, elle aime apprendre, échanger, créer et prendre soin.
Outre l’écriture pratiquée depuis l’enfance, les chevaux, les animaux, la nature et la musique sont depuis toujours des éléments indispensables à son quotidien.

Par-delà leur éclectisme, ses diverses influences littéraires ont en commun une sensibilité et une force des mots : De Guy de Maupassant à Antoine de Saint Exupéry , de Charlotte Delbo à Paul Eluard, ou encore de René Fallet à Guillaume Apollinaire (sans oublier Primo Levy, Victor Hugo, Arthur Rimbaud, Charles Baudelaire et tant d’autres…), en passant par des auteurs bien plus contemporains et moins « classiques ».

Partagez cela sur: