Tout A Déjà Changé

Chloé, Sarah, Juliette, Bérengère.
Quatre femmes de caractère liées par une inébranlable amitié.
Un quatuor soudain amputé d’un membre avec la disparition de la sage Bérengère.
Mais leur amie n’est pas prête à déserter aussi rapidement l’existence des trois jeunes femmes. Et sans que celles-ci s’en doutent, elle a préparé son absence avec un soin tout particulier.
Aussi, à l’instant où ces trois sœurs de cœur posent leurs valises côte à côte pour une cohabitation forcée de six mois, elles pressentent déjà qu’au terme de cette tranche de vie particulière, certaines choses seront différentes.
Alors qu’en réalité, au creux de cette période décisive, tout aura bientôt changé.

Catégories : , Product ID: 220
Partagez cela sur:

Description

Résumé

Experte incontestée de l’agenda et du planning, organisatrice hors pair, Chloé est dans l’hyper-contrôle du quotidien et des événements, qui doivent impérativement rentrer dans les cases prévues à cet effet, y compris mari, enfants et impondérables.

Artiste et bohème, parfaitement désordonnée, à la fois naïve et reine de l’à-propos, Sarah ne vit qu’au présent en butinant les plaisirs de la vie et de l’amour.

Pianiste envoutée et viscéralement écologiste, Juliette s’est construit une vie quelque-part à mi-chemin entre celles de ses deux amies. Une vie parfaite. Un mari parfait. Un boulot parfait. Un doux équilibre. Qui explose un beau matin à la figure de cette écorchée cynique et volcanique bien trop à l’étroit dans sa placide existence.

Réunies sous le même toit pour six mois suite au décès de Bérengère, leur sage amie commune, les complices de longue date se voient contraintes à concilier leurs caractères bien trempés et juxtaposer des façons de vivre aux antipodes.

En emménageant ensemble, elles ne se doutent pas à quel point l’expérience s’apprête à bouleverser leurs vies, ballottées entre fous rires et mémorables disputes, colères brûlantes et vérités acides, fausses routes troubles et déviations salvatrices.

L’une d’elles rattrapant toujours celle qui lâche prise, veillées de moins loin qu’il n’y paraît par Bérengère, c’est en s’appuyant les unes sur les autres qu’elles vont redécouvrir qui elles sont, reconstruire un présent multicolore, et dessiner l’avenir que rien ne présageait.

Extraits choisis
Extrait 1:

« — Et si tu prenais le pari ?
— Quel pari ?
— D’avancer encore, même si tout est perdu. Et croire quand même que ce n’est pas le cas.
— Je n’ai plus rien à miser…
— Bien sûr que si. Tu as toute la vie qui t’attend à mettre sur la table.
— A parier sur un mirage, n’est-on pas perdant dans tous les cas ?
— Le vrai, le faux, les réponses… Le bonheur même est une fable. Peut-être que la réalité n’est que le mensonge dans lequel on a suffisamment cru. » 
Extrait 2:

« Se contraignant à un inaccoutumé et monumental effort, Sarah se contint. Elle ne dirait pas à Chloé qu’elle avait totalement tort. Elle ne dirait pas maintenant à Juliette tout ce qu’elle pensait. Ce n’était pas le bon moment. Et puis, elle avait dans l’idée que bien des choses allaient très bientôt changer d’elles-mêmes et que son amie n’aurait alors d’autres choix que d’admettre que la voie qu’elle avait empruntée par erreur et dans laquelle elle s’entêtait ne menait qu’à une impasse.
  – Bon, les précieuses, assez bavassé. Je vous propose plutôt de porter un toast !
Joignant le geste à la parole, Sarah se leva d’un bond en brandissant son verre haut devant elle. Ses deux ainées l’imitèrent.
  – Alors, à quoi on trinque ? demanda Chloé.
  – A cette soirée dramatique ? suggéra Sarah.
  – Et à toutes celles à venir ? proposa Chloé. Je suis sure qu’on peut faire pire !
Leurs trois rires partagés répandirent un apaisement bienfaisant. Involontairement, les yeux de Juliette se posèrent soudain sur un cadre photo placé sur un guéridon non loin de la cheminée. Le portrait qu’il protégeait affichait la sérénité d’un visage souriant et d’un regard rassurant. Un regard à nul autre pareil, qui veillerait toujours sur elles.
  – J’ai une meilleure proposition, sourit Juliette.
Ses deux amies la dévisagèrent impatiemment. Juliette leva enfin son verre.
  – A tout ce que Bérenge aurait dit ce soir. Et Dieu sait qu’on en aurait pris pour notre grade !
En réponse au sourire éternellement figée de l’âme manquante de leur quatuor à jamais bancal, les verres des trois femmes se rejoignirent en un même tintement.» 

Informations complémentaires

Genre

Roman

Date

2018

Statut

En cours d’écriture